Qu'est-ce qu'un fossoyeur ?

Dans son sens strict, le fossoyeur est l’employé du cimetière mandaté pour creuser la fosse destinée à accueillir le cercueil. Au sens plus large, il s’occupe également de l’entretien du terrain du cimetière et veille au bon état des monuments funéraires.

Le fossoyeur a longtemps effectué son travail armé d’une simple pelle, ce qui représentait un travail rude et considérable. Sauf en de rares exceptions, le travail est aujourd’hui effectué à l’aide de machinerie spécialisée, ce qui permet également de procéder à des inhumations l’hiver, malgré un sol gelé.

Le métier a longtemps été entouré de mystère et d’intrigue, car on leur attribuait le vol et le trafic de cadavres au profit des pilleurs ou des écoles de chirurgiens. Si le métier est encore mal vu dans certaines cultures à travers le monde, il faut cependant souligner la sanctification de l’un d’entre eux, Saint Marc le fossoyeur, un moine de l’Église orthodoxe russe qui a vécu au IXe siècle, et qui y est fêté à chaque 29 décembre.

La mort du fossoyeur, créée entre 1895 et 1900 par le peintre Carlos Schwabe est probablement l’une des plus célèbres représentations modernes du fossoyeur, dont la célébrité a été amplifiée par l’ironie du sujet, qui présente un ange de la mort prenant la vie d’un fossoyeur qui vient tout juste de terminer de creuser une tombe… qui sera la sienne.

Mot apparenté : ensevelisseur.

Synonymes : croque-mort, veilleur.

Classé dans : Questions pratiques Publié par : Fédération des coopératives funéraires du Québec

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.