Une nouvelle coopérative funéraire au Témiscamingue

Grande nouvelle pour les gens du Témiscamingue : la Maison funéraire Robert et Fils et le secteur du Témiscamingue de la Coopérative funéraire de l’Abitibi-Témiscamingue s’unissent pour fonder une nouvelle coopérative funéraire qui couvrira toute la région et qui sera propriété de la population.

Cette nouvelle coopérative, qui sera fondée en novembre, regroupera donc les 3 points de service de la Maison funéraire Robert et fils ainsi que le point de service de Ville-Marie de la Coopérative funéraire de l’Abitibi-Témiscamingue.

Toute la région y gagne

Pour la population, les gains seront multiples. Comme les deux organisations conservent les mêmes points de service et les mêmes équipes, les familles du Témiscamingue continueront d’avoir le même choix dans les services funéraires. La transaction prévoit également que tous les contrats d’arrangements préalables seront respectés.

Dans un geste d’intercoopération, la Coopérative funéraire de l’Abitibi-Témiscamingue cède son bâtiment de Ville-Marie ainsi que tous les arrangements préalables de cette région à la future nouvelle coopérative. « C’est notre contribution au développement du mouvement coopératif. Nous établissons ainsi les bases d’une collaboration qui profitera à toute la région », souligne le directeur général de la Coopérative, Patrick Blais.

Au-delà d’une décision d’affaires, cette union est également un mariage de valeurs. Sylvain Robert intégrait déjà dans ses pratiques un désir de démystifier le domaine funéraire et d’informer en toute transparence.  Depuis plusieurs années, il investit son temps en donnant des conférences dans les écoles, chez les personnes âgées et dans divers organismes.  Il prépare aussi des chroniques à la radio afin de rejoindre un plus grand public. Cette volonté de transparence sera un atout pour la nouvelle coopérative.

Un maintien du service

Cette union des forces ne comporte que des avantages. D’une part, elle préserve la propriété québécoise des services funéraires de la région. On sait que depuis 1990, de nombreuses entreprises funéraires familiales québécoises sont passées aux mains de multinationales américaines cotées à la bourse. Les décisions d’affaires sont alors prises à des milliers de kilomètres, uniquement à des fins d’augmenter les profits.

Avec cette entente, l’entreprise devient la propriété des 1000 membres témiscamiens de la Coopérative funéraire de l’Abitibi-Témiscamingue de cette région, et de tous les nouveaux membres qui s’ajouteront, ce qui assure un contrôle par la population locale.

Par ailleurs, tous les emplois des deux organisations seront conservés, poursuivant ainsi la tradition d’excellence qui honore les deux organisations. Sylvain Robert qui dirigeait l’entreprise familiale depuis 20 ans deviendra le directeur général de la nouvelle coopérative. Son équipe et lui continueront d’offrir aux gens de la région tous les services personnalisés qui ont fait la réputation de cette entreprise centenaire. « Je suis extrêmement fier de vendre notre entreprise familiale aux gens du Témiscamingue. Non seulement nous protégeons les emplois et la qualité de service, mais nous protégeons aussi la propriété locale de l’entreprise funéraire. »

Une nouvelle coopérative

L’assemblée de fondation de la Coopérative funéraire du Témiscamingue se tiendra le 5 novembre prochain à un endroit à déterminer. Les 1000 membres témiscamiens de la Coopérative funéraire seront transférés à la nouvelle coopérative. Ils seront appelés à voter les statuts de constitution et à élire leur propre conseil d’administration. Toutes les personnes du Témiscamingue qui souhaitent devenir membre peuvent encore le faire en adhérant à la Coopérative funéraire de l’Abitibi-Témiscamingue (20 $ à vie). Leur part sera transférée dès la création de la nouvelle coopérative.

La Coopérative joindra ainsi un mouvement qui compte déjà 19 coopératives funéraires totalisant plus de 220 000 membres. Le mouvement est présent dans une centaine de points de services au Québec.

Le transfert de propriété de la Maison funéraire Robert et Fils se fera en décembre.

Dans l’immédiat, les deux organisations conservent le même nom et tous les points de service à Ville-Marie, Témiscaming et Notre-Dame-du-Nord. L’harmonisation des services se fera graduellement afin d’offrir à la clientèle ce qui se fait de meilleur dans les deux organisations.

Classé dans : Résidence funéraire de l'Abitibi-Témiscamingue Publié par : Fédération des coopératives funéraires du Québec Date : 21 octobre 2019

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.